Comment fonctionne un prêt hypothécaire en Suisse ?

Publié le : 08 janvier 20205 mins de lecture

Le prêt hypothécaire est la meilleure solution pour concrétiser vos projets en Suisse. Nombreux établissements financiers vous proposent diverses formules pour faciliter l’acquisition de votre prêt.

Qu’est-ce qu’une hypothèque en Suisse ?

En Suisse, une hypothèque est une sorte de garantie déposée par un demandeur de prêt. Il s’agit d’un gage afin que ce dernier obtienne la somme demandée. Cette somme demandée est appelée crédit. Les créanciers peuvent être une assurance ou encore un établissement de crédit. En cas de non-paiement à l’échéance prévue dans le contrat, ces établissements peuvent procéder à une poursuite en résiliation du gage. Ce dernier peut ainsi faire l’objet d’éventuelles mesures d’exécution forcée. En principe, un papier-valeur doit être établi par les deux parties, notamment le débiteur et le créancier. Ce document est appelé cédule hypothécaire. Il consiste à attester le droit de gage lors d’un prêt hypothécaire en Suisse. Il  existe deux types de cédule hypothécaire, à savoir la cédule hypothécaire traditionnelle sur papier et la cédule hypothécaire de registre. La première sert à préserver le document, tandis que la seconde concerne l’inscription au registre foncier.

Le fonctionnement d’un prêt hypothécaire en Suisse

Un prêt hypothécaire en Suisse est souvent destiné à investir dans un projet immobilier. Le débiteur doit être le propriétaire du terrain ou de la maison. Cette qualité joue un rôle très important sur l’éligibilité du demandeur de prêt. Une validation de la part de l’établissement financier choisi permet d’octroyer la somme demandée. Cette procédure vise à couvrir l’éventuel risque de restitution du prêt. Le cas échéant, le bien immobilier fera l’objet d’une garantie. Trois types de formes d’hypothèques peuvent être choisis par le client. Il est possible d’opter pour une hypothèque à taux fixe, une hypothèque LIBOR ou encore pour une hypothèque à taux variable. Chaque forme aide au financement de votre bien immobilier. En outre, deux critères doivent être remplis pour obtenir le prêt. Ces critères concernent le taux d’endettement et le taux d’avance. Ce dernier n’est autre que le rapport de la somme de l’hypothèque et de la valeur vénale du patrimoine immobilier. Ce taux ne doit pas dépasser des 80 %. Quant à la valeur vénale, 20% de celle-ci doivent provenir des propres ressources du client. Le taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 33 %. En clair, le taux d’endettement, c’est le rapport du prix annuel du bien immobilier et du revenu brut annuel du client. Ce coût annuel du bien immobilier est constitué d’intérêts hypothécaires, entretien et amortissement. Une fois que le demandeur de prêt satisfait ces critères, la somme du prêt hypothécaire peut être définie.

Les avantages d’un prêt hypothécaire en Suisse

Faire un prêt hypothécaire en Suisse est très avantageux pour le client. Il permet de financer les projets en cours. Vous pouvez gérer facilement votre prêt. Le montant à rembourser chaque mois est déterminé selon la situation professionnelle et familiale de l’intéressé. Ainsi, une demande de prolongement de la durée peut être effectuée. Ce processus s’avère important afin de diminuer le montant de votre mensualité. Ce qui permet d’alléger la pression à chaque remboursement.

Top des villes Suisse où il fait bon vivre
Les avantages de s’installer à la frontière franco-Suisse

Plan du site